Bien choisir sa chaussure de Running 

 

Les coureurs doivent prendre conscience de l'importance de la chaussure et de sa position stratégique dans la course. Si le coureur fait un mauvais choix de chaussure, il sera moins performant et va amplifier les déséquilibres biomécaniques et favoriser certaines pathologies traumatiques. La chaussure est l'interface entre le pied et le sol, la qualité de celle-ci est donc capitale. Une bonne chaussure ne dépend ni de l'esthétique, ni du prix et ni de la marque. La bonne chaussure dépend de l'utilisation que le coureur en fera. Une pratique sur route sur des longues distances demandera un bon amortissement. Une pratique de type Trail demandera de l'adhérence et de la stabilité. Une utilisation en compétition demandera de la légèreté et de la réactivité. Le choix de la chaussure de course sera fera également en fonction du niveau de l'athlète et notamment ses qualités musculaires et techniques. Une foulée athlétique pourra se tournée vers des chaussures plus minimalistes. La transition entre deux paires de chaussures devra se faire de façon progressive.

 

Choisir de préférence un Chaussure Neutre Universelle.

LA PODOLOGIE AU SERVICE DU COUREUR...

SYSTEME ANTI-PRONATEUR : UNIQUEMENT DANS CERTAINES SITUATIONS SPECIFIQUES

SYSTEME NEUTRE UNIVERSEL : OK IDEAL

C'est le rôle du podologue de quantifier le degré de pronation présent dans votre course. Une mauvaise utilisation du renfort anti-pronateur pourra engendrer des pathologies et  des troubles biomécaniques majeurs. 

 

Vous débutez la course à pied....

Tester vous même votre chaussure en magasin

TEST 1: La flexibilité doit se situer sur l'avant pied, si elle se situe au centre, la dynamique de propulsion est altérée. 

 

 

TEST 2 : La torsion de la semelle. La semelle ne doit pas vriller, signe de maintien et de stabilité.